Connect with us
Teke Teke Teke Teke

Légendes, Mythes et Insolite

Teke Teke – La Femme Sans Jambes

Published

on

Teke Teke (テケテケ). Le nom seul suffit à faire frissonner le dos et provoquer des frissons d’effroi. Cette légende urbaine japonaise, celle d’une femme fantomatique coupée en deux, hante les imaginations depuis des générations. Son récit tragique et son apparition terrifiante en font plus qu’une simple histoire effrayante: Teke Teke est un symbole culturel complexe, explorant les thèmes de la vengeance, de la mort, de la peur et de la fragilité de la vie. Êtes vous prêt à découvrir l’histoire de la femme sans jambes ?

La Légende de la Femme sans Jambes

Teke Teke, une redoutable onryō du folklore japonais (comme Kuchisake Onna), se dissimule dans les zones urbaines et aux abords des gares une fois la nuit tombée. L’Onryō est un concept issu de la mythologie japonaise, désignant un esprit vengeur ou une âme tourmentée cherchant à se venger des injustices subies de son vivant. Ces esprits vengeurs sont souvent associés à des tragédies, des meurtres ou des actes injustes, et leur quête de vengeance peut prendre différentes formes dans les légendes et les histoires japonaises, y compris des manifestations surnaturelles ou des malédictions infligées aux vivants.

Teke teke

Amputée de ses jambes à la suite d’un tragique accident de train, elle se déplace avec une agilité effrayante en marchant sur ses mains ou se traînant sur ses coudes, émettant un son sinistre rappelant un grattement, symbolisé par l’onomatopée japonaise « teke teke ».

Cet esprit vengeur poursuit implacablement ceux qui croisent son chemin, les tranchant en deux avec une faux.

Une Malédiction Mortelle, il ne vous reste plus qu’un mois à vivre !

La légende devient encore plus creepy lorsque l’on découvre que la simple connaissance de l’histoire de Kashima Reiko (Teke Teke) l’attire, et ne nous laisse plus qu’un mois à vivre… (Ça y est vous êtes foutus, je vous l’ai dit trop tard).

teke teke - La Femme Sans Jambes

Elle demande à ceux qu’elle croise où sont ses jambes, et qui est elle, et si elle n’apprécie pas votre réponse, elle vous coupe impitoyablement. On peut néanmoins survivre en lui disant que ses jambes sont sur l’autoroute Menshin, que Kashima Reiko nous l’a dit et que son nom est Kamen Shinin « masque de démon de la mort ».

Origines Obscures et Variations Multiples

Comme de nombreuses légendes urbaines, les origines de Teke Teke restent floues, perdues dans le brouillard du temps. Certains la situent à l’essor des chemins de fer au XXe siècle. Son nom même, Teke Teke, provient du bruit inquiétant produit par ses coudes dénudés lorsqu’elle se déplace en rampant, à la recherche de ses jambes perdues.

Selon une version de la légende, l’Onryō connue sous le nom de Kashima Reiko était constamment harcelée à l’école. Elle était souvent la cible de blagues de mauvais goût de la part de ses camarades, exacerbant son effrayante réputation. Un jour à la gare, après les cours, ses prétendues amies décidèrent de lui jouer un tour en plaçant une cigale sur son épaule. Malheureusement, cette farce tourna au drame lorsque la terreur la saisit, la faisant chuter de du quai, où elle fut tragiquement heurtée par un shinkansen, le train le plus rapide du Japon, qui la divisa en deux.

Dans une autre version, le fantôme de Kashima Reiko émane de la souffrance infligée par un groupe d’hommes. Victime d’un viol collectif et laissée pour morte, elle erra seule et effrayée, cherchant en vain de l’aide. Épuisée, elle s’effondra sans connaissance sur les voies ferrées de Meishin, où un train la sectionna.

Ces versions de l’histoire de Kashima Reiko ajoutent une dimension tragique à son existence post-mortem, transformant son esprit en un Onryō vengeur, hantant les lieux de sa mort.

D’ailleurs, c’est là que réside une partie de la fascination et de la terreur qu’inspire Teke Teke. Les versions de son histoire peuvent différer. Est-elle une écolière victime d’un accident de train ? Une jeune femme abusée ? Un fantôme vengeur né d’un suicide désespéré ? Chaque variante laisse place à l’imagination et au questionnement, renforçant l’aspect mystérieux et effrayant du personnage.

Plus qu’une Histoire Effrayante: Un Symbole Culturel

Au-delà de l’aspect horrifique, Teke Teke joue un rôle social important au Japon. Elle sert d’avertissement aux enfants désobéissants qui s’attardent dehors la nuit, leur rappelant les dangers potentiels et l’importance de rester vigilants.

Teke teke écolière légende urbaine
Crédit: @RavenDANIELS sur DeviantArt.com

Mais Teke Teke est aussi une exploration de la vengeance et de sa futilité. Sa quête perpétuelle de ses jambes perdues symbolise la douleur infinie de la perte et la difficulté d’accepter la mort. Sa violence envers les victimes devient alors une projection de sa propre souffrance, soulevant des questions sur la nature de la justice et du cycle de la violence.

Teke Teke: Une Inspiration Sans Limites

L’influence de Teke Teke va bien au-delà du folklore japonais. Sa figure spectrale et son histoire touchent une corde sensible, universellement associée à la peur de la mort et de la mutilation. Elle a inspiré des films d’horreur, des mangas, des jeux vidéo et des animes, se réinventant sans cesse à travers différents médias.

Films d’horreur:

  • TekeTeke (Kōji Shiraishi) (2009): Une jeune femme est agressée puis violentée par un groupe d’hommes et est ensuite laissée pour morte. Seule et apeurée, cette jeune femme demande du secours, mais en vain, et épuisée, elle s’écroule inconsciente sur les voies ferrées de Meishin. Son fantôme vengeur et maléfique hante désormais les rues de Meishin et arrache les jambes de quiconque se trouve sur son chemin.
Teketeke film

Mangas:

  • Hanako et autres légendes urbaines (2004): Un recueil de petites histoires signées Sakae Esuno dans lequel un détective du nom de Daisuke inspecte justement sur le meurtre de Reiko et sur le mythe qui l’entoure.
Hanako et autres légendes urbaines manga teke teke

Teke Teke est bien plus qu’une simple légende urbaine. Elle est un symbole culturel complexe, à la fois effrayant et fascinant. Son exploration des thèmes de la mort, de la vengeance et de la peur la rend accessible à un large public, transcendant les frontières culturelles et générationnelles. Et tant que la nuit tombera et que les trains siffleront sur les rails, Teke Teke continuera à arpenter les rues sombres, un rappel macabre de la fragilité de la vie et de la puissance des histoires qui nous hantent.

Skendolero

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP ARTICLES

🔴 En LIVE sur Twitch Notre chaîne Twitch