Connect with us
Le Grand Bouddha (Daibutsu) à Kamakura Le Grand Bouddha (Daibutsu) à Kamakura

Japon

Le Kōtoku-in et son célèbre Daibutsu (Grand Bouddha) à Kamakura

Le Kōtoku-in (高徳院) est un temple bouddhiste connu pour son « Grand Bouddha » (大仏, daibutsu). Une immense statue en bronze du Bouddha Amitābha, l’une des icônes les plus célèbres du Japon.

Published

on

Le Kōtoku-in (高徳院) est un temple bouddhiste connu pour son « Grand Bouddha » (大仏, daibutsu). Une immense statue en bronze du Bouddha Amitābha, l’une des icônes les plus célèbres du Japon.

Sa construction

La statue en bronze date de 1252. Elle a été précédée d’un immense Bouddha en bois, qui fut achevée en 1243, après dix ans de travaux. La statue fut financés par Dame Inadano-Tsubone ainsi que par le moine bouddhiste Jōkō de Tōtōmi.

En effet, la statue a été détruit par une tempête en 1248. Jōkō avait donc suggéré de la remplacer par le Daibutsu que nous connaissons actuellement. Elle est prétendument l’œuvre d’un des deux grands sculpteurs de l’époque, Gorōemon Ōno ou de Hisatomo Tanji.

À une époque, la statue était dorée. Il reste aujourd’hui encore quelques marques dorées visibles près des oreilles.

La salle où la statue était à l’origine placée a été détruite de nouveau lors d’une tempête en 1334, puis reconstruite, puis détruite encore une fois par une autre tempête en 1369, et reconstruite à nouveau. Le 20 septembre 1498, pendant la pèriode Muromachi, un tsunami a balayé le dernier bâtiment de la statue.

Depuis, le Grand Bouddha est resté à l’air libre.

Skendolero devant le Daibutsu (Grand Bouddha) à Kamakura, au Japon
Skendolero devant le Daibutsu

Des dimensions incroyables

Je me retrouve devant un Daibutsu de 13,35 m de haut et qui pèse 121t. La statue est creuse et l’on peut visiter l’intérieur, chose que j’ai évidemment fait.

À l’entrée, j’ai vu un panneau où il est écrit : « Étranger, qui que tu sois et quelles que soient tes croyances, quand tu entreras dans ce sanctuaire, souviens-toi que tu foules un sol sacré par les siècles passés. Ceci est le temple de Bouddha et la porte de l’éternel, et tu dois donc entrer avec respect ».

Les sandales de Bouddha

J’ai ensuite pu voir deux immenses sandales de paille (warazori, 1m80  de hauteur, 90 cm de largeur et 45 kilos).

Après la seconde guerre mondiale, ce sont les enfants du club d’Hitachi-Ota (préfecture d’Ibaraki) qui ont tressé ces chaussures pour les offrir au Grand Bouddha, afin qu’il puisse voyager à travers le Japon pour apporter du confort au peuple Japonais.

Depuis, tous les 3 ans, les enfants du même club confectionnent de nouvelles sandales et les offrent au temple.

Les Sandales de pailles (warazori) offertes au temple Kotoku-in
Sandales de pailles (warazori)

Un arbre planté par des membres de la famille royale Thaïlandaise, ainsi que des plaques commémoratives sont visibles dans le temple. Ce qui montre l’importance attachée à ce lieu sacré pour les bouddhistes.

Si tu veux découvrir d’autres endroits à visiter lors de ton voyage au Japon, clique ici !

Skendolero

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Continue Reading
1 Comment

1 Comment

  1. Kitsunearmance

    25 septembre 2022 at 8h05

    Super article merci j’ai appris des choses.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP ARTICLES

🔴 En LIVE sur Twitch Notre chaîne Twitch