Connect with us

Actualités

La Tradition du KFC de Noël au Japon

Published

on

Au Japon, il y a une tradition de Noël qui peut nous sembler folle, mais qui est pourtant présente depuis 1970 ! Aussi insolite que cela ne puisse paraître, la tradition veut que l’on mange du KFC pour Noël !

Publicités Japonaise pour les KFC de Noël

Noël dans un pays non-chrétien ?

Cela peut étonner à première vue, mais beaucoup de pays non chrétiens fêtent noël ! Si c’est à l’origine une fête religieuse, elle est désormais vue par beaucoup comme une tradition, un événement festif qui permet de retrouver ses proches et de célébrer le mythe de noël.

Aujourd’hui, moins de 2% des japonais sont chrétiens au Japon. La population est essentiellement bouddhiste et shintoïste.

Noël est donc célébré au Japon par tous. Les japonais n’ayant à la base nullement l’habitude de fêter cet événement, ils ne connaissaient donc pas toutes les coutumes et habitudes du reste du monde pour Noël.

C’est là que KFC a réussi à tiré son épingle du jeu et à associé son marketing à noël. KFC s’est imposé dans l’esprit de tous les japonais comme une tradition obligatoire pour noël.

famille japonaise mangeant du KFC pour Noël

Une tradition qui remonte aux années 70

1970, Noël était donc connu du peuple nippon, mas cette fête n’était pas encore encrée dans le cœur des japonais ! Les immigrés et expatriés eux continuent de fêter noël au Japon, mais ça ne pourra jamais être comme dans leur pays d’origine ; pas de dinde, ni certains produits typiquement consommé à noël…

Du coups, ils tentent de se rabattre sur ce qui s’en rapproche le plus ! Et justement, cette année là, KFC (Kentucky Fried Chicken) vient d’ouvrir son tout premier restaurant au Japon !

La légende raconte que le manager du premier restaurant, Takeshi Okawara, eu un coup de génie en décidant de créer le Party Barrel : un bucket de tenders, sur le quel il fit tout une promotion en l’annonçant comme LE REPAS DES FÊTES DE NOËL !

Takeshi Okawara en 1970, et en 2022
Takeshi Okawara

Jackpot, il n’en fallut pas plus pour que tous les japonais associent noël au KFC, dans un pays où, je le rappelle, aucune tradition ou connaissance de cette fête n’existait.

En 1974, le Party Barrel fut renommé « Kurisumasu ni wa Kentakkii » (Kentucky’s Chritsmas), littéralement « Du Kentucky pour Noël » en français.

Sa promotion devient du coups encore plus festive, mais s’étend aussi à l’échelle nationale. Très vite, le Japon entier succombe à cette nouvelle tradition née d’un coup marketing de génie !

Comme il n’y avait pas de coutume de Noël au Japon, le plat remplissait un vide que les Japonais ressentaient tous inconsciemment. En montrant dans son marketing et toutes ses pubs comment il fallait s’y prendre pour célébrer Noël, KFC disait tout simplement à toute une nation ce qu’ils devaient manger à cette fête.

Et ça a marché : tout le pays lui emboîta le pas, adoptant le poulet frit de KFC comme repas de Noël traditionnel !

Des repas complets, et du champagne KFC

Aujourd’hui encore, plus de 3 millions de japonais savourent du KFC pur noël ! KFC qu’ils commandent des mois à l’avance, afin de ramener et déguster ce repas de fêtes chez eux ! Bien évidemment, KFC en a profité pour surfer sur la vague, en étendant son offre et en proposant chaque année des nouveautés comme des fraisiers, des biscuits, gâteaux, brioches ou même du champagne…

Skendolero

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP ARTICLES

🔴 En LIVE sur Twitch Notre chaîne Twitch