Connect with us

Coups de coeur

Hommage à Yu-Gi-Oh ! : Le manga qui a donné une âme aux cartes

Published

on

Il y a des manga qui nous marquent, et parmi ces manga certains plus que d’autres. Yu-Gi-Oh est l’un d’entre eux.

Yu-Gi-Oh ! : la découverte

Dans un réel, je vous explique mon histoire avec le manga, et comment celui-ci a été un lien entre mon frère et moi et m’a permis de supporter des semaines de rééducations dans un institut d’éducation motrice. Dans cet institut, les amitiés se forment et l’une d’entre-elle va prendre une grande place dans mon quotidien. J’ai fait la rencontre de Benoît, atteint d’une myopathie de Duchêne. Mais ce n’est pas ce qui me marque le plus. Nous avons rapidement sympathisé car nous avions plusieurs passions communes : notre amour pour les jeux vidéos, la fantasy et les manga. Et c’est à cette même période que je découvre Yu-Gi-Oh !

Yugi Motto et Joey Wheeler

La Yu-Gi-Oh mania

Comment passer au travers ? Au début des années 2000, c’est la Yu-Gi-Oh Mania. L’animé Yu-Gi-Oh! Duel Monsters est diffusé sur Canal-J et M6. Je suis fasciné par celui-ci.

C’est l’histoire d’un pharaon millénaire qui cherche à comprendre qui il est, animé par des idéaux de justice. Il n’existe qu’au travers d’un objet : l’emblématique puzzle du millenium. Il empruntera le corps d’un jeune garçon timide et frêle dont le grand-père tient une boutique de jeux. Le titre compte un bestiaire regorgeant de créatures charismatiques associés à des personnages qui le sont tout autant. Je peux nommer comme exemple : Yugi et son magicien des ténèbres, Seto Kaiba et son dragon blanc aux yeux bleus, Joey Wheeler et son dragon noir aux yeux rouges, Marik Ishtar et ses dieux égyptiens…

Le manga aborde la thématique du jeu mais sous de nombreuses formes (jeu de capsule, tamagochi, jeux de boxeurs, jeux de dès …). Mais Yu-Gi-Oh!, c’est un univers riche qui va puiser dans la mythologie égyptienne et dont une des sources d’inspiration les plus importante sont sans conteste Jojo’s Bizarre Adventure. On peut le ressentir dans le style graphique ou dans les poses extravagante des personnages.

Jojo's Bizarre Adventure Stardust Crusaders

Mais s’il est certain que vous connaissez l’animé, connaissez-vous vraiment le manga ?

Celui-ci est bien différent de la version animé, et ce n’est pas pour rien. Car il a des teintes beaucoup plus sombre. Du tome 1 à 8, on découvre une toute autre histoire.

Les personnages que vous connaissez sous le nom de Joey Wheeler et Tristan Taylor sont d’abord les bourreaux du jeune Yugi Motto. Et Téa Gardner n’a rien de candide car elle aussi ne fréquente Yugi que par pitié, et n’hésite pas à jouer de ses charmes. Seito Kaiba lui aussi est bien différent, il n’existe que pour dominer. Il ne pratique les différents jeux que pour assouvir sa soif de domination. Il n’hésitera pas à aller jusqu’à recourir à des tueurs. Yami quand à lui est très différent : celui-ci a une part d’ombre et lorsqu’il est confronté à un individu peu recommandable, il lance un jeu pouvant se terminer de deux façons. Soit son opposant voit son âme purifiée de sa part d’obscurité, soit celui-ci est châtié.

Ce ne sont là que quelques exemples des nombreuses différences entre le manga et l’animé.

C’est en raison de ces arcs beaucoup plus sombre que 4kids décidera de censurer de nombreux passages. Le but étant de lisser l’oeuvre au maximum afin de l’exporter à l’internationale, sans avoir à choquer un jeune public. Ce qui donnera lieux à de nombreuses incohérences, mais également ce qui fera exploser Yu-Gi-Oh! à l’internationale. Et ce ne sont pas là les seules différences ! Cette partie du manga est en réalité la première adaptation animé du manga intitulé Yu-Gi-Oh! et surnommé « Saison 0 » par les fans. Celle-ci n’a en réalité jamais traversé les frontières. Depuis, il existe 8 adaptations animés et 4 films ne suivant pas tous la trame du manga, et pas moins de 56 jeux vidéos.

Yu-Gi-Oh!

Dès la partie 2 intitulé « Magic and wizard », Yu-Gi-Oh! va changer fondamentalement. Dès les premiers chapitres publiés dans le Weekly shonen jump, une vague de courrier inonde alors la rédaction du magazine. Ce qui devait être à l’origine un arc va devenir l’histoire centrale du manga. Un deal sera même signé avec Konami afin d’adapter le jeu de cartes.

Yu-Gi-Oh envahit rapidement les cours de récréations à l’arrivée du TCG.

Passionné par cet univers que nous dépeint Kazuki Takahashi, je décide de prolonger l’expérience avec Benoît au travers du T.C.G. (Trading Card Gaming). Et celui-ci devient alors rapidement un rituel ! Nous comprenons rapidement les mécanisme du jeu, achetons des booster afin de compléter notre deck. Tous les soirs sans exception, la journée se conclue par une partie avec Benoit. Et rare sont les parties où j’obtiens une victoire ! Nous découvrons que nous ne sommes pas seuls et décidons d’intégrer une association « Duel X » à Mouvaux (59). Des tournois sont organisés régulièrement les week-end, nous permettant de nous perfectionner et d’échanger les cartes, mais également de faire quelques belles rencontres. Nous nous inscrivons même aux régionales de Lille où je termine modestement 54ème sur un peu moins de 400 joueurs.

Trading Card Gaming Yu-Gi-Oh!

Benoît échouera de justesse aux qualifications. Et l’expérience va se poursuivre. Mais Benoît tombe malade. Ce qui été à l’origine qu’un simple rhume se transforme en bronchite, et la santé fragile de Benoît se dégrade. Il est rapidement hospitalisé et part confiant, persuadé qu’il me rejoindra bientôt d’aplomb pour un prochain tournoi. J’étais pressé de lui montrer mes progrès. Mais l’impensable se produit : les derniers Life Point de Benoît tombe à 0 et nous n’aurons plus la possibilité de jouer ensemble.

Et même si après son départ je n’ai pas pu poursuivre les parties sans lui, il reste la passion, l’amitié et un grand nombre de beaux souvenirs. Le T.C.G existe encore aujourd’hui et comprend plus de 22 000 cartes dont plus de 600 sortent chaque année. Si tu souhaites en apprendre plus sur le T.C.G je t’invite à suivre les chaines suivante : SuperZouloux et Teromik. Mais savais-tu que les cartes elles aussi ont subit de la censure ? La magicienne des ténèbres, Exodia le maudit, le cercle d’envoutement, la tablette de la destinée ou même la carte emblématique de la résurrection du monstre. Toutes ses cartes ont été censurées à cause de connotations religieuses ou rendu plus chaste.

Censure cartes Yu-Gi-Oh : DEATH devient FINAL

Mais la licence Yu-Gi-Oh c’est surtout des valeurs d’amitié, de courage, de justice qu’à incarné à merveille Kazuki Takahashi.

Kazuki Takahashi est originaire de Tokyo. Il est mort tragiquement le 06 juillet 2022 à l’âge de 60 ans d’une noyade alors que celui-ci, en héros, tenté de sauver de la noyade un soldat américain qui a lui-même a sauvé une jeune fille. Encore à ce jour, de nombreux hommage sont rendus lors des tournois. Je t’invite à découvrir les conditions exactes de sa disparition dans l’article de Skendolero !

Hommage à Kazuki Takahashi Tribute to

Mes espoirs pour la licence

Le plus bel hommage selon moi serait que la maison d’édition Kana puisse faire une édition perfect de ce manga ayant marqué les années 2000. Et pourquoi pas illustrer les tomes à partir de bas-reliefs ou de hiéroglyphes reprenant les emblématiques objets du millenium, ou qui sait bon nombre des créatures du bestiaire de « Magic and Wizard » !

Tsundoku Manga

Je te partage ma passion du manga et de l’animation, faire découvrir des titres et échanger. Si ta PAL n’arrête pas de grossir t’es au bon endroit. Podcast : Caselitalenvers !!

Je te partage ma passion du manga et de l’animation, faire découvrir des titres et échanger. Si ta PAL n’arrête pas de grossir t’es au bon endroit. Podcast : Caselitalenvers !!

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP ARTICLES

🔴 En LIVE sur Twitch Notre chaîne Twitch