Connect with us

Culture

FOCUS : Hiromu Arakawa : L’Artiste derrière les Mythes, les Légendes et les Mangas Inoubliables !

Published

on

Hiromu Arakawa est une mangaka japonaise de renommée, née le 8 mai 1973 à Tokachi, Hokkaido, au Japon. Elle est surtout célèbre pour avoir créé deux séries de manga extrêmement populaires : Fullmetal Alchemist et Silver Spoon.

Hiromu Arakawa

En réalité, la célèbre mangaka Hiromu Arakawa se nomme Hiromi Arakawa. Ce mystère a alimenté les spéculations et la curiosité des fans depuis des années. Certains avancent l’hypothèse que ce choix est motivé par le désir de préserver une certaine intimité, permettant à Arakawa de séparer sa vie personnelle de sa carrière artistique.

Dans un univers où la célébrité peut être accablante, garder une part de mystère pourrait être une manière pour elle de protéger son espace privé. D’autres théories suggèrent que ce pseudonyme est stratégique, offrant à Arakawa une identité artistique distincte qui la démarque dans un marché compétitif. Quelle que soit la raison, Arakawa elle-même est restée discrète sur ce sujet, ajoutant ainsi à l’aura de mystère qui entoure sa personnalité déjà captivante.

Cette décision a renforcé la légende d’Hiromu Arakawa en tant qu’une des mangakas les plus influentes et respectées de notre époque. Son nom, qu’il soit réel ou pseudonyme, est devenu synonyme de qualité artistique et narrative, captivant les lecteurs à travers le monde. Alors que le mystère persiste, une chose reste indéniable : le talent indéniable et l’impact durable d’une artiste qui a su conquérir le cœur de millions de fans à travers ses œuvres inoubliables.

Derrière l’Énigme : La Symbolique de l’Avatar de Hiromu Arakawa.

La représentation de Hiromu Arakawa par une vache est une caractéristique distinctive et quelque peu énigmatique associée à l’auteure elle-même. Cette image remonte à l’époque où Arakawa a commencé sa carrière dans le manga. Elle utilisait alors souvent une vache comme avatar sur ses premiers sites web et ses comptes de réseaux sociaux.

L’une des raisons possibles derrière ce choix pourrait être le lien entre la vache et le lieu de naissance d’Arakawa. Elle est originaire de Tokachi, une région réputée pour son industrie laitière au Japon. La vache pourrait donc être un symbole de ses racines, de son identité régionale et peut-être même un hommage à sa famille et à son héritage.

En fin de compte, la signification exacte de la vache dans l’imagerie d’Hiromu Arakawa reste un peu mystérieuse, car elle n’a pas explicitement expliqué le choix de cette représentation. Cependant, cela ajoute à son charisme et à son mystère, renforçant ainsi son statut d’artiste unique et fascinante dans le monde du manga.

De ses Débuts à la Gloire Mondiale dans le Monde du Manga !

Hiromu Arakawa a poursuivi des études d’art à l’université d’Osaka. En 1999, elle fait ses débuts professionnels dans le monde du manga en tant qu’assistante, travaillant notamment avec Hiroyuki Eto, l’auteur de la série manga « Mahōjin Guru Guru » (en anglais « Magical Circle Guru Guru »). Cela a permis à Hiromu Arakawa d’acquérir une expérience précieuse dans l’industrie.

Elle a ensuite publié ses premières œuvres, notamment des histoires courtes et des one-shots, qui ont attiré l’attention des éditeurs et des lecteurs.

Magical Circle Guru Guru

Magical Circle Guru Guru de Hiroyuki Eto.

Dans la même année, le one-shot « Stray Dog » a été publié dans le magazine Monthly Shōnen Gangan de Square Enix. Après la publication de « Stray Dog » en 1999, Hiromu Arakawa a continué à travailler sur d’autres projets, notamment en tant qu’assistante pour d’autres mangakas. Cependant, c’est avec le lancement de sa série emblématique « Fullmetal Alchemist » en 2001 que sa carrière a pris un tournant majeur. « Fullmetal Alchemist » a connu un succès retentissant et a propulsé Arakawa au rang des mangakas les plus célèbres et respectés de l’industrie.

Stray Dogs

Fullmetal Alchemist : L’Alchimie d’une Légende du Manga !

En août 2001, Fullmetal Alchemist sort dans le magazine Monthly Shōnen Gangan de Square Enix. Cette série de manga est devenue extrêmement populaire non seulement au Japon, mais aussi à l’international. C’est en 2005 que la série est arrivée en France, éditée par la maison d’édition Kurokawa, la « Perfect Edition » est sortie en août 2018. Par la suite, Fullmetal Alchemist a donné naissance à plusieurs adaptations animées, des films, des jeux vidéo et d’autres produits dérivés.

L’histoire de Fullmetal Alchemist se déroule dans un monde où l’alchimie est une science fondamentale et omniprésente. L’intrigue suit les frères Edward et Alphonse Elric, deux jeunes alchimistes, qui ont tenté de ramener leur mère à la vie à travers une expérience d’alchimie interdite. Cependant, l’expérience a tourné au désastre : Edward a perdu un bras et une jambe, tandis qu’Alphonse a perdu son corps entier, son âme étant liée à une armure.
Déterminés à restaurer leurs corps à leur état d’origine, les frères Elric se lancent dans une quête épique à la recherche de la Pierre Philosophale, une légendaire pierre alchimique censée permettre la transmutation sans équivalent. Au cours de leur voyage, ils rencontrent une multitude de personnages fascinants, affrontent des ennemis redoutables et explorent des thèmes complexes tels que le sacrifice, la moralité, la nature de l’humanité et les conséquences de la recherche du pouvoir.

Ce qui distingue Fullmetal Alchemist, c’est son mélange habile d’action palpitante, d’humour, de drame émotionnel et de réflexion philosophique. Hiromu Arakawa parvient à créer un univers riche et complexe, où la magie de l’alchimie s’intègre harmonieusement à des éléments historiques et politiques, offrant ainsi une expérience de lecture captivante et immersive.
En plus de son intrigue palpitante, « Fullmetal Alchemist » se distingue par ses personnages profondément développés et ses thèmes universels qui résonnent auprès d’un large public. La série aborde des questions fondamentales sur la nature de l’humanité, la quête de vérité et de rédemption, ainsi que les liens indéfectibles de la fraternité et de l’amour.

Grâce à son succès Fullmetal Alchemist est devenu l’une des œuvres les plus emblématiques du manga contemporain, et son influence se fait encore sentir aujourd’hui, inspirant de nombreux lecteurs et créateurs à travers le monde.

Entre Fiction et Réalité : Les Références dans Fullmetal Alchemist.

Dans « Fullmetal Alchemist », l’œuvre magistrale de Hiromu Arakawa, on retrouve énormément de thèmes poignants de la réalité. Des éléments comme l’alchimie, la pierre philosophale, les homoncules et même la Seconde Guerre mondiale sont habilement tissés dans l’intrigue, créant un récit riche en symbolisme et en profondeur.

L’alchimie : L’histoire de l’alchimie est riche et complexe, remontant à l’Antiquité et se prolongeant jusqu’à l’époque moderne. Au Moyen Âge, l’alchimie s’est répandue en France, surtout à partir du XIIe siècle, grâce aux traductions de textes alchimiques arabes et byzantins. Les alchimistes médiévaux français ont écrit de nombreux traités et manuscrits, souvent en latin, explorant les théories alchimiques et pratiques expérimentales.
Pendant la Renaissance, l’alchimie a continué à prospérer en France, avec des figures notables telles que Nicolas Flamel, célèbre alchimiste du XIVe siècle, dont la légende dit qu’il aurait découvert le secret de la pierre philosophale. Flamel est devenu une figure emblématique de l’alchimie en France et son histoire a inspiré de nombreux auteurs et artistes.

La seconde guerre mondiale : Dans Fullmetal Alchemist, le conflit entre Amestris et Ishval présente plusieurs parallèles intéressants avec la Seconde Guerre mondiale.
Tout d’abord, la guerre des Ishval dans l’univers de Fullmetal Alchemist évoque des éléments similaires à ceux de la Seconde Guerre mondiale, tels que l’idéologie nationaliste, les tensions ethniques et religieuses, ainsi que les atrocités de guerre. La guerre des Ishval est dépeinte comme un conflit brutal et dévastateur, où l’armée d’Amestris, dirigée par le gouvernement central, mène une campagne impitoyable contre le peuple d’Ishval, utilisant l’alchimie comme arme de destruction massive.

De plus, certains aspects de la guerre des Ishval rappellent les crimes de guerre commis pendant la Seconde Guerre mondiale, tels que les massacres de civils, les expérimentations humaines et les purges ethniques. Cette comparaison soulève des questions importantes sur la nature de la guerre, les limites de la moralité et les conséquences de la violence extrême. Par ailleurs, le gouvernement central d’Amestris dans Fullmetal Alchemist peut être vu comme une allusion aux régimes totalitaires de l’époque de la Seconde Guerre mondiale, tels que le régime nazi en Allemagne et le régime fasciste en Italie. Le contrôle autoritaire du gouvernement central sur la population, la propagande et la militarisation de la société sont autant de thèmes qui résonnent avec les régimes totalitaires de cette période.

En résumé, la guerre des Ishval et le gouvernement central d’Amestris dans Fullmetal Alchemist présentent des parallèles significatifs avec la Seconde Guerre mondiale et les régimes totalitaires de l’époque, offrant une réflexion profonde sur les horreurs de la guerre, les abus de pouvoir et les dilemmes moraux auxquels sont confrontés ceux qui y participent.

Les 7 péchés capitaux et Homonculus : Dans l’oeuvre, les 7 péchés capitaux sont représentés par les homoncules, des créatures artificielles créées à partir de l’alchimie. Chaque homoncule incarne l’un des péchés capitaux et agit en fonction de sa nature respective ;

1 – Lust (Luxure) : Lust représente la luxure et le désir. Elle utilise sa beauté et sa séduction pour manipuler et tromper ses adversaires.
2 – Gluttony (Gourmandise) : Gluttony est toujours affamé et dévore tout sur son passage, incarnant la gourmandise excessive et l’appétit insatiable.
3 – Greed (Avarice) : Greed est avide de richesse et de pouvoir, symbolisant l’avarice et l’attachement excessif aux biens matériels.
4 – Sloth (Paresse) : Sloth représentant la paresse et l’absence de motivation ou d’effort.
5 – Wrath (Colère) : Wrath est impulsif et violent, incarnant la colère et la rage. Il est constamment en quête de vengeance et de destruction.
6 – Envy (Envie) : Envy est jaloux et envieux des autres, cherchant à détruire ce qu’il ne peut pas posséder. Il incarne l’envie et le ressentiment envers ceux qui ont plus que lui.
7 – Pride (Orgueil) : Pride incarne l’orgueil et l’hubris. Il est arrogant et méprisant envers les humains, considérant sa propre perfection comme supérieure à tout.

Pierre Philisophale : La pierre philosophale, dans l’alchimie traditionnelle, est censée posséder plusieurs propriétés magiques et mystiques. Parmi celles-ci, on trouve la capacité de transmuter les métaux vils en or pur, ainsi que la capacité de conférer l’immortalité à celui qui la possède. On dit également que la pierre philosophale possède des pouvoirs de guérison et de régénération, capable de restaurer la jeunesse et la vitalité de celui qui en fait usage.
Dans l’univers de Fullmetal Alchemist, la pierre philosophale est un élément crucial de l’intrigue. Les deux protagonistes, les frères Elric, cherchent la pierre philosophale dans l’espoir de retrouver leurs corps respectifs. Cependant, ils découvrent que la pierre philosophale est un objet mystérieux et convoité, souvent associé à des manipulations sombres et immorales. Au fur et à mesure que l’histoire progresse, les frères Elric se retrouvent confrontés à des choix moraux difficiles et aux conséquences de la quête de la pierre philosophale.

La lune et le soleil : La lune et le soleil sont des symboles importants qui apparaissent à plusieurs reprises tout au long de l’histoire, portant des significations multiples et profondes. En alchimie, la lune et le soleil représentent deux principes opposés mais complémentaires, qui sont souvent utilisés comme symboles dans les pratiques alchimiques et la philosophie hermétique. La lune est associée à la nature féminine à l’intuition, à l’obscurité et à l’inconscient. En revanche, le soleil est associé à la nature masculine, à la conscience, à la lumière et à la connaissance. Dans l’oeuvre selon Edward Elric le soleil représente l’âme humaine, tandis que la lune représente l’esprit.
Ces deux symboles sont souvent utilisés ensemble pour représenter l’union des opposés et la recherche d’un équilibre entre les forces contraires. Dans la philosophie hermétique, la quête alchimique vise à unir ces principes opposés pour atteindre l’illumination, la perfection et la réalisation spirituelle. La lune et le soleil sont donc des symboles puissants qui représentent les forces cosmiques et les processus de transformation dans la pratique alchimique.

La symbolique dans Fullmetal Alchemist :

Hiromu Arakawa a longuement étudier l’alchimie avant d’écrire son manga et c’est symbole ne passe pas inaperçu

Le bâton d’Asclépios : Le bâton d’Asclépias est un symbole qui apparaît à plusieurs reprises dans l’œuvre. Asclépios, dans la mythologie grecque, est le dieu de la médecine et de la guérison, et son bâton est devenu un emblème associé à la profession médicale. Il est souvent représenté comme un bâton avec un serpent enroulé autour, symbolisant la sagesse, la guérison et la régénération. ( Dans la série tous les personnages mentionne ce symbole comme étant une croix de Flamel, référence a Nicolas Flamel )

L’Ouroboros : l’Ouroboros est un symbole récurrent qui apparaît souvent associé aux Homonculus. Le symbole est représenté comme un serpent ou un dragon qui se mord la queue, formant ainsi un cercle ou un anneau. L’Ouroboros est souvent associé à l’idée de l’éternel retour, de la cyclicité du temps, et de l’unité des contraires.

La Salamandre : Dans l’alchimie traditionnelle, la salamandre est parfois considérée comme un symbole du feu et de la purification. Elle est souvent représentée comme une créature vivant dans le feu ou capable de le contrôler. Elle incarne les thèmes de la transformation, du sacrifice et de la responsabilité qui sont présents tout au long de l’histoire.

À travers la Porte de la Vérité : Explorons les Mystères !

Dans l’œuvre, Edward se retrouve face à la porte de la vérité lorsqu’il pratique l’alchimie humaine. Il se retrouve dans un vide blanc face à la porte de la vérité. Celle-ci déborde de significations symboliques. Plus précisément, elle fait référence à la branche mystique du judaïsme connue sous le nom de Kabbale. Le tout est basé sur l’arbre de vie. Les racines de l’arbre représentent l’aspect le plus terre à terre de la quête de la divinité, tandis que la cime représente le divin.

Les cercles décrivent également des aspects de l’être d’Ed et de Dieu, en hébreu et en latin, tels que Filius (fils) et El Pater (Dieu).

Nous retrouvons également la même porte de vérité dès les premières secondes de l’opening 1 du célèbre manga Neon Genesis Evangelion. Cette dernière est aussi visible sur le plafond du bureau de Gendo Ikari, ainsi que dans le film « The End of Evangelion », lorsque les Evangelions modèles de production en série activent leur mode S.

Opening 1 de Neon Genesis Evangelion

La Profondeur Morale de l’Œuvre : Les Conséquences des Actes !

L’éthique et la moralité sont au cœur de chaque intrigue, façonnant les choix et les destinées de ses personnages. À travers les aventures des frères Elric et de leurs compagnons, l’œuvre explore des questions profondes sur la nature de l’humanité, le pouvoir et les conséquences de nos actes. L’une des leçons les plus frappantes de l’œuvre est la notion complexe de la rédemption. Les personnages sont confrontés à leurs propres erreurs et sont constamment poussés à se racheter.

Que ce soit par le sacrifice, la compassion ou la lutte pour un idéal plus grand que soi, chaque personnage navigue à travers un parcours moral intense, cherchant à trouver sa propre voie vers la rédemption. L’éthique de Fullmetal Alchemist est également ancrée dans l’idée de responsabilité. Les alchimistes et les individus sont tenus responsables de leurs actions, même les plus impensables. Les conséquences de la transgression sont palpables, et chaque choix moral est pesé avec soin, car il est clair que chaque décision a un prix. Enfin, l’œuvre aborde également la notion de sacrifice. Les personnages sont souvent confrontés à des dilemmes déchirants, où le bien-être d’un individu est mis en balance avec celui d’un plus grand nombre. Ces moments poignants révèlent la complexité de la moralité dans un monde marqué par la guerre, l’injustice et le désespoir.

En fin de compte, Hiromu Arakawa met en lumière la réalité incontournable que chaque action a des conséquences. Que ce soit pour le bien ou pour le mal, les choix des personnages façonnent le cours de l’histoire et déterminent le destin de chacun. C’est une leçon puissante sur la responsabilité morale, la rédemption et les implications profondes de nos actes sur le monde qui nous entoure.

Fullmetal Alchemist et Fullmetal Alchemist Brotherhood

Il y a deux adaptations animées de Fullmetal Alchemist en raison de différentes raisons, notamment des divergences dans la progression du manga et des choix artistiques des studios d’animation.

Première adaptation (2003) : Lorsque la première série animée Fullmetal Alchemist a été produite, le manga de Hiromu Arakawa était toujours en cours de publication. Par conséquent, les scénaristes ont dû créer leur propre conclusion pour l’anime. Cela a conduit à des différences significatives entre l’histoire de l’anime et celle du manga. Elle a été diffusée de 2003 à 2004 et a été produit par le studio d’animation Bones.

L’opening « Melissa » de Porno Graffitti annonce chaque épisode avec une énergie contagieuse.

Porno Graffiti – Melissa

Ou encore l’opening 2 , intitulé READY STEADY GO, interprété par le célèbre groupe japonais L’Arc-en-Ciel. Elle est devenue l’une des plus mémorables et appréciées par les fans.

Brotherhood (2009) : À mesure que le manga de Fullmetal Alchemist approchait de sa conclusion, une nouvelle adaptation animée fidèle au manga original est devenue possible. « Fullmetal Alchemist: Brotherhood » a été produite pour suivre de plus près l’histoire du manga, avec une direction artistique et une narration plus fidèles à l’œuvre originale de Hiromu Arakawa. Diffusée de 2009 à 2010 et a également été produit par le studio Bones.

D’autre part, Fullmetal Alchemist: Brotherhood introduit l’ouverture « Again » de Yui, une chanson dynamique qui incarne parfaitement l’esprit d’aventure et de détermination des frères Elric.

Yui – Again

En parallèle, l’ending Uso de Sid est une composition émotionnelle qui explore les thèmes de la vérité et de la recherche de soi.

SID – Uso

Globalement, Fullmetal Alchemist: Brotherhood est considérée comme la série la plus populaire et la plus appréciée. Cependant, les deux séries ont chacune leur propre base de fans et ont contribué à faire de Fullmetal Alchemist l’une des franchises les plus aimées de l’animation japonaise.

Les OST de Fullmetal Alchemist : Une Symphonie Épique dans l’Alchimie de l’Émotion !

La musique est un élément essentiel pour donner vie à un monde fictionnel, et dans le cas de Fullmetal Alchemist, les OST (Original Soundtrack) jouent un rôle crucial dans l’immersion de l’animation dans l’univers émotionnel de la série. Voici un aperçu des OST emblématiques qui ont marqué l’expérience des fans :

1. « Brothers » :

Cette pièce emblématique, composée par Michiru Oshima, est l’un des thèmes les plus reconnaissables de la série. Avec ses mélodies poignantes et épiques, elle évoque les liens indéfectibles entre les frères Elric et capture l’essence même de leur parcours.

Michiru Oshima – Brothers.

2. « Lapis Philosophorum » :

Ce morceau instrumental, composé par Akira Senju, capture l’essence mystique de l’alchimie avec ses arrangements orchestraux envoûtants. Il accompagne souvent les moments de réflexion et de découverte dans la série.

Akira Sensu – Lapis Philosophrum.

3. « Trisha’s Lullaby » :

Une douce mélodie qui évoque la tendresse et l’amour maternel, « Trisha’s Lullaby », composée par Michiru Oshima, est un hommage émouvant au personnage de Trisha Elric et à son influence sur les frères Elric.

Michiru Oshima – Trisha’s Lullaby.

Les OST de Fullmetal Alchemist ne sont pas seulement des compositions musicales, ce sont des véritables émotions en harmonie avec l’histoire et les personnages. Que ce soit pour revivre les moments les plus mémorables de la série ou pour se plonger dans son atmosphère unique, les OST de Fullmetal Alchemist continueront à résonner dans le cœur des fans, rappelant les thèmes intemporels de l’amour, du sacrifice et de la recherche de la vérité.

Que devient Hiromu Arakawa depuis la fin de Fullmetal Alchemist ?

Depuis le succès fulgurant de Fullmetal Alchemist, Hiromu Arakawa est restée active dans l’industrie du manga.

Silver Spoon (Gin no Saji) : Hiromu Arakawa a travaillé sur son manga Silver Spoon, qui a été sérialisé de 2011 à 2019 dans le magazine Weekly Shōnen Sunday de l’éditeur Shogakukan. L’histoire suit la vie d’un adolescent nommé Yūgo Hachiken qui entre dans une école agricole. Le manga a été très bien accueilli et a été adapté en une série animée à succès.

Tsugai – Daemons of the Shadow Realm (Yomi no Tsugai) : Yomi no Tsugai est le nouveau manga de Hiromu Arakawa, annoncé fin 2021. Bien que les informations soient encore assez limitées, on sait que ce projet marque le retour de la mangaka dans le monde du manga après une pause depuis la fin de sa série précédente. Sorti en France chez les éditions Kurokawa en 2023, il a rapidement conquis les lecteurs avec une note impressionnante de 4,7/5. Ce que l’on sait de Tsugai est que l’histoire se déroulera dans un monde où les croyances et les mythes autour de la mort sont au cœur de la société. Cela semble indiquer que le manga explorera des thèmes sombres et peut-être même des éléments de surnaturel, ce qui ne serait pas surprenant compte tenu du talent d’Arakawa pour tisser des récits complexes et captivants autour de concepts philosophiques et fantastiques.

Mon Avis :

Fullmetal Alchemist se place fièrement à la deuxième position de mon top 3.

Pour moi, cette série est véritablement parfaite, offrant bien plus qu’une simple histoire de fantasy. En effet, elle dénonce de nombreuses réalités du monde qui nous entoure, faisant écho à des problématiques sociales, morales et philosophiques profondes. Ce qui rend cette œuvre exceptionnelle, c’est sa capacité à transmettre des leçons positives tout en explorant des sujets souvent complexes.

À travers les aventures des frères Elric, nous sommes confrontés à des thèmes tels que le sacrifice, le courage, la loyauté et la quête de vérité. Chaque chapitre, chaque épisode, offre une nouvelle occasion de réflexion et d’introspection. De plus, Fullmetal Alchemist ne se contente pas de dénoncer les travers de notre société ; elle propose également des messages d’espoir et de résilience.

Malgré les épreuves rencontrées par les personnages, ils font preuve d’une force intérieure remarquable et d’une détermination sans faille. Leur parcours est une source d’inspiration, nous rappelant qu’il est toujours possible de se relever, peu importe les obstacles. Pour toutes ces raisons, elle mérite amplement sa place parmi les meilleures œuvres de tous les temps.

Manga K

⛩️ Manga / Anime

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP ARTICLES

🔴 En LIVE sur Twitch Notre chaîne Twitch