Connect with us
Chroniques de l'île de l'éphémère Chroniques de l'île de l'éphémère

Coups de coeur

Chroniques de l’île de l’éphémère – Un récit dystopique dessiné à l’aquarelle !

Published

on

Chroniques de l’île de l’éphémère est un manhua de EVERGREEN Yeh (dessin) et LI Shang-chiao (scénario). Ce manhua édité chez Nazca nous plonge dans une aventure dystopique visuellement poignante, où le récit prophétique s’entrelace avec une dimension onirique, le tout sublimé par les traits à l’aquarelle du boss Evergreen Yeh !

Le Synopsis

Dans un avenir proche, lorsque les écosystèmes de la Terre s’effondreront, le territoire sera divisé en cités-États et en petites îles.

Des gens de toutes races vivent côte à côte dans des cités-États ; leurs capacités à voler et à se battre sont vitales ; les animaux et les plantes sont des monnaies d’échange cruciales dans les négociations.

Chroniques_ile_ephemere-manga-header

Mon Avis

« Chroniques de l’île de l’éphémère » de Li Shang-Chlao et Evergreen Yeh est un véritable joyau qui émerge des flots tumultueux du genre. Avec un style unique à l’aquarelle, ce manhua mérite une attention toute particulière !

Ce récit dystopique se déroule dans un monde bouleversé par la montée implacable des eaux, divisé en quatre regroupements d’îles, où les échanges commerciaux persistent malgré les dangers imposés par l’île énigmatique et volatile, l’Éphémère. À travers trois chroniques, les auteurs nous plongent dans une société en reconstruction post-catastrophe, tout en lançant un avertissement écologique puissant à notre propre réalité.

Le manga s’ouvre sur la première chronique, centrée sur les souvenirs de Ruben, qui découvre Lilly dans les débris d’une épave et s’engage à l’escorter jusqu’à Port Noir malgré les interdictions. Cette expédition migratoire sert de toile de fond à un monde en conflit, où l’ombre menaçante de l’île de l’Éphémère captive et intrigue.

La deuxième chronique, particulièrement captivante, se décline en deux parties, mettant en scène Laura et Saki, enfants lors de la première chronique. Li Shang-Chlao utilise brillamment la séparation temporelle pour explorer différents aspects de son univers tout en maintenant une continuité narrative. Il plonge dans la hiérarchie et la technologie de Terrarosa, mettant en avant des thèmes écologistes cruciaux, soulignant l’importance d’un écosystème fragile et les liens familiaux essentiels à la survie.

La troisième chronique clôture magistralement le manga en introduisant Likat, une jeune fille sourde et aveugle destinée à devenir la prêtresse d’une île en danger.

Des échos de Miyazaki et Nausicaä

Entre mysticisme et inconnu, cette dernière partie offre une conclusion aussi déroutante qu’optimiste, préservant l’originalité de l’œuvre malgré les échos évidents de l’influence de Hayao Miyazaki. La paternité avec Miyazaki transparaît non seulement dans le propos écologiste mais aussi dans la structure rappelant celle de Nausicaä.

« Chroniques de l’île de l’éphémère » se déguste autant qu’il s’admire, une aventure visuelle aussi immersive que poignante, qu’EVERGREEN Yeh a su parfaitement sublimer !

EVERGREEN Yeh au sommet de son art ! Un D.A à l’aquarelle ! THE BOSS !

Le talent d’Evergreen Yeh, jeune auteur taïwanais passé de l’animation à la bande dessinée, se révèle dans un graphisme riche et ambitieux. Son trait, parfois sauvage et foisonnant, témoigne d’une diversité technique appréciable.

La colorisation au pinceau délicat et les expérimentations graphiques audacieuses reflètent une maîtrise artistique étonnante. L’ensemble, hommage à Miyazaki, offre une proposition graphique ambitieuse, à l’aquarelle, ne laissant aucun doute sur le talent indéniable d’Evergreen Yeh ; the boss !

« Chroniques de l’île de l’éphémère » est un manga inattendu et passionnant, mariant une mise en garde écologique à une exploration profonde de la famille, de l’amour et du monde qui nous entoure. Li Shang-Chlao et Evergreen Yeh offrent une œuvre captivante, où le récit prophétique s’entrelace avec une dimension onirique, et où le dessin émotionnel et le style d’Evergreen Yeh transcendent les frontières du conventionnel. Un must-read qui mérite de trôner au panthéon des mangas d’exception. Un véritable coup de cœur !

MA NOTE : 17/20

Skendolero

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Rédacteur en chef. Créateur du site onelife-media, anciennement skendolero.fr . Chroniqueur dans les émissions de One Life !

Continue Reading
3 Comments

3 Comments

  1. tvbrackets

    31 janvier 2024 at 5h08

    What i do not understood is in truth how you are not actually a lot more smartlyliked than you may be now You are very intelligent You realize therefore significantly in the case of this topic produced me individually imagine it from numerous numerous angles Its like men and women dont seem to be fascinated until it is one thing to do with Woman gaga Your own stuffs nice All the time care for it up

  2. saddles

    5 février 2024 at 11h36

    There is definately a lot to find out about this subject. I like all the points you made

  3. Szpiegowskie Telefonu

    8 février 2024 at 22h03

    Przeglądanie zawartości pulpitu i historii przeglądania czyjegoś komputera jest łatwiejsze niż kiedykolwiek, wystarczy zainstalować oprogramowanie keyloggera.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

TOP ARTICLES

🔴 En LIVE sur Twitch Notre chaîne Twitch